Germaine Guèvremont: La tentation autobiographique by Yvan G. Lepage

By Yvan G. Lepage

Show description

Read or Download Germaine Guèvremont: La tentation autobiographique PDF

Similar french_1 books

Écho-endoscopie digestive

L’écho-endoscopie digestive est une method exigeante et son apprentissage demeure, année après année, toujours aussi lengthy et difficile. Cet ouvrage est le fruit de los angeles collaboration des membres du membership francophone d’écho-endoscopie (CFE), tous leaders reconnus de los angeles process en France comme � l’étranger.

Psychopathologie de la périnatalité et de la parentalité

Cet ouvrage rassemble les éléments essentiels `l’approche de l. a. psychopathologie périnatale. Cette deuxième édition, actualisée et remaniée, présente les différents problems dans une point of view clinique. l. a. psychopathologie est éclairée d’études provenant de disciplines connexes dont, notamment, l. a. biologie mais également l. a. sociologie et l’anthropologie, indispensables aujourdhui `l’étude de los angeles parentalité.

Additional resources for Germaine Guèvremont: La tentation autobiographique

Sample text

Le père Didace entre véritablement en scène à partir de la huitième « paysannerie » et, avec lui, quelques-uns des autres habitants du Chenal du Moine : Pierre-Corne Provençal, Jacob Salvail, le garde-chasse Tit-quienne et le nouveau gardien du phare de l'île-aux-raisins, Tit-homme Duplantis. « Le coup d'eau » (douzième « paysannerie ») fournit à « l'aïeule », mère de Didace, l'occasion de rappeler avec émotion, comme chaque année, sans doute, au moment de la débâcle, la « grosse inondation » d'avril 1865.

11). La dimension humoristique que Germaine Guèvremont a conférée à la scène finale de ce conte ne doit pas faire illusion ; elle a pour unique fonction d'en désamorcer le caractère par 46 trop autobiographique. Nulle part ailleurs dans l'œuvre de la romancière ne trouve-t-on de pages aussi sensuelles. Même pas dans le Survenant, qu'elle rédige précisément à la même époque. Du point de vue de la création littéraire, les années quarante constituent une période faste dans la vie de Germaine Guèvremont.

Dans En pleine terre, ce microcosme s'anime prodigieusement. Ce qui était encore vague devient plus précis, les contours se dessinent plus nettement et les personnages acquièrent du relief. De falots qu'ils étaient, les voici qui prennent vie, Germaine Guèvremont leur conférant substance et individualité, en même temps qu'elle leur donne leurs noms définitifs. Brus et gendres disparaissent, cédant la place à « l'aïeule », mère du « grand Beauchemin », désormais prénommé Didace et dont l'épouse, jusque-là appelée tout simplement « madame Beauchemin », prend le nom de Mathilde.

Download PDF sample

Rated 4.69 of 5 – based on 44 votes

admin